E171 - Dioxyde de titane


E171 - Dioxyde de titane

E171 - Dioxyde de titane

Toxicité

Toxicité
Douteux

  • Drapeau U.E.
    Autorisé dans l'Union Européenne mais interdit en France
  • Bio barré
    Non autorisé dans l'alimentation biologique
  • Compatible avec un régime vegan
  • Pas d'allergie connue
  • Halal
    Halal
  • Casher
    Casher

Description

Le dioxyde de titane est un composé minéral existant à l'état naturel. Du silicate alumino-potassique(E555) peut-être incorporé comme support de fabrication du colorant blanc dans l'industrie alimentaire. Il est largement utilisé dans l'enrobage des dragées et bonbons pour donner un aspect blanc éclatant. On le trouve également dans les sauces, glaces...

Son ingestion par voie orale sous forme de nanoparticule est sujet à controverse car suspecté cancérigène. En effet, sa taille nanométrique lui permet de transverser les parois digestifs et de se retrouver dans le sang. A long terme et à haute dose, ces nanoparticules peuvent accumuler dans l'organisme et ses propriétés toxicocinétiques entraînent un stress oxydant au niveau cellulaire. Plusieurs études comme celle en 2006 du CIRC l'ont classé comme possiblement cancérigène pour l'homme. L'étude, menée par l'INRA en 2017, a mise en évidence le développement de cellules précancéreuses du côlon sur les rats mais les résultats ne permettent pas de dire s'ils sont valables pour l'humain.

Sa mention n'étant pas toujours indiquée sur les produits, les fabricants industriels se gardent bien de les indiquer sur les étiquettes. Depuis le 1er janvier 2020, la France a interdit son usage dans les produits alimentaires et les fabricants l'ont donc retiré de leurs produits.

Il est utilisé dans les cosmétiques pour ses capacités à renvoyer les rayons UV. On le trouve dans la plupart des crèmes solaires et dentifrices. Dans le secteur phamarceutique, il sert d'excipient pour les médicaments et en bâtiment, dans les peintures et revêtements pour ses pouvoirs couvrants.